Roman : Ex Machina



«OK, et que voulez-vous ? Si je suis encore libre de parler c’est que vous voulez quelque chose, non ?»
L’inspecteur Simmons est un pourri, un flic corrompu. Dans une ville où l’implant cybernétique est la norme, lui qui n’en a pas fait figure de dinosaure, mais c’est bien ce qui pourrait le tirer d’affaire. Repéré par sa hiérarchie, il n’a d’autre choix que d’accepter une dernière enquête, retrouver le fils du maire qui a disparu dans un des quartiers les plus dangereux de la mégalopole, celui d’Old’Valley, où seul les humains « purs » peuvent se rendre.
Son enquête prendra une tournure étrange et l’entrainera vers les bas-fonds de la mégacité à la recherche d’un gosse de riche qui ne semble pas vouloir qu’on le retrouve.
Importants: Le Livre est actuellement en pré-commande et les livraisons pourront se faire à partir de fin Mai. Avec chaque pré-commande vous recevrez l’ePUB qui vous est offert.

Jeu : Control


Control est un jeu vidéo d'action-aventure finlandais développé par Remedy Entertainment et édité par 505 Games. Il est sorti le 27 août 2019. Avant tout réputé pour avoir créé la licence Max Payne, le studio s'est forgé une solide réputation en matière de shooter à la troisième personne et d'expériences narratives. Les jeux Remedy ont toujours ce "petit quelque chose", qu'il s'agisse d'une ambiance marquante, d'une réalisation léchée ou d'une série TV médiocre accompagnant la sortie d'un jeu. Encore associés au très inégal Quantum Break , les créateurs finlandais signent aujourd'hui avec Control leur dernière bizarrerie, et sans doute leur meilleure.



L'extension « The Foundation » contient du nouveau contenu et des missions bonus, ainsi que de nouvelles armes et des modes inspirés par les origines mystérieuses de l'Ancienne Maison.
15€ sur Epic Games.

NEXUS VI : Le post-apo

Vous ne connaissiez-pas la chaîne NEXUS VI !?
Putain mais engagez-vous !



J'adore ce qu'ils font, et vu qu'ils ont fait un épisode sur le Post-apo, je vous le mets ici bas :

Court métrage : BioPunk




2054, une trentaine d’années après le virus qui a dévasté la moitié de la population mondiale, une population qui s'est transformé en une autre espèce.



Pour plus d'informations sur le film et les cinéastes:
http://dresdenpictures.com/
http://www.biopunkfilm.com/

Film d'animation : Wonderful Days



L'anime déroute un peu les premières minutes à cause de son mélange pas très esthétique de 2D et de 3D dans l'animation.Après avoir oublié cet petit défaut,on est immergé dans cet univers sublimé par une direction artistique de haute volée.On pourrait retenir le thème de l'écologie,un peu traité grossièrement mais on est plutôt étonné par une représentation intéressante du fossé entre les différentes classes sociales et l'aveuglement des puissants de la réalité sociale dans leurs tours d'argent."Wonderful Days" est aussi une technicité dans l'animation irréprochable et des morceaux de bravoure qu'on a jamais vu ailleurs.Tout ça ne serait rien sans ce qu'apporte Kim Moon-Saeng par ses plans sur un paysage magnifique ou un regard désenchanté d'un personnage pour nous toucher en plein coeur. Mention spéciale à la musique d'un certain Won II qui est tout simplement parfaite et tellement émouvante!


Roman : Route 666



Dix ans avant Mad Max, avant l'univers de Fallout, voici un roman dont la recette et ses ingrédients ont très largement inspiré de nombreux univers post-apocalyptiques : peste, holocauste nucléaire et road trip.

Hell Tanner est conducteur hors paire et un criminel qui survie dans un monde dévasté par une guerre atomique. Dans un paysage désolé des rocs tombent du ciel, des chauve-souris géantes survolent les ruines irradiées, et une épidémie a atteint les rares survivants. Soulevant un nuage de poussière, un convoi de véhicules rafistolés qui transportent des vaccins traversent la route 666 d'Est en Ouest.

BD : Green Class



De retour d’un voyage scolaire dans les marais de Louisiane, une classe de jeunes Canadiens se retrouve immédiatement plongée en plein cauchemar. Un mystérieux virus s’est répandu, transformant peu à peu les humains en inquiétants monstres végétaux. L’armée a pris le contrôle du territoire. Mis en quarantaine, forcés d’abandonner un des leurs, cinq d’entre eux décident de se rebeller. Fin du monde ou pas, ils resteront maîtres de leur destin…




Websérie : Mad Marx


Websérie bien barrée à découvrir ! Un petit ovni français à voir sans plus attendre. Si vous aimez le Visiteur du futur, le Metal, le post-apo, ...



Retrouver la chaine Youtube de Label Prise Clique ici !

Ouvrage : Post-apo - Crépuscule et aube des temps dans l'imaginaire d'anticipation



Ce que trouve dans cet ouvrage :

"Catastrophes naturelles, pollution généralisée, pénurie d'eau douce, épuisement des ressources, accidents nucléaires, tensions militaro-politiques... Les menaces pesant sur notre sort commun n'ont jamais été aussi nombreuses. La prise de conscience de la vulnérabilité de nos sociétés hyperdéveloppées face à la catastrophe est d'ailleurs si forte qu'elle nous pousse aujourd'hui à n'envisager l'avenir que dans une perspective apocalyptique. Cette angoisse de l'effondrement éclaire le rôle joué par la fiction post-apo : une catharsis mettant en relief la peur de perdre tout le confort matériel et moral fourni par la société civilisée. Si nous faisons autant usage du post-apo, c'est pour nous rappeler que le cauchemar peut à tout moment devenir réalité et qu'il est urgent de réfléchir aux possibilités de se réorganiser avant la catastrophe. Fruit d'un long travail de recherche, cet ouvrage s'appuie sur une base de données couvrant deux siècles d'histoire et répertoriant près de 3 000 fictions originales issues de tous supports d'expression (littérature, cinéma, télévision, bande dessinée, animation, jeux), nombre de ces oeuvres appartenant à l'imaginaire populaire le plus large. L'exploitation de cette matière première ouvre des perspectives nouvelles : intimement associée à l'imaginaire de la civilisation industrielle, la fiction post-apo ne saurait être réduite à la seule dimension dramatique - la fin du monde -, car elle nous parle aussi d'espoir, sous la forme d'un nouveau départ ; en cela, le genre post-apo s'impose, au fil de son histoire, comme une eschatologie des temps modernes se faisant l'écho des grandes peurs et des problématiques socioéconomiques qui jalonnent la période moderne. Il offre ainsi un point de vue exceptionnel sur l'évolution des mentalités dans les sociétés industrielles."

EDITEUR : LE PASSAGER CLANDESTIN
Disponible à partir du 12/06/2019